Ambroise est thanatopracteur, il s’occupe des morts, mais aime les vivants.

Il rencontre Manelle qui est aide à domicile pour les personnes âgées. L’un s’occupe de rendre aux morts une apparence correcte et l’autre de rendre la vie plus facile aux personnes âgées.

Ils vont tous les deux, aidés de la grand-mère de Ambroise, venir en aide à Samuel, un octogénaire, à aller vers sa dernière demeure. Mais rien ne va se passer comme prévu...

En Irlande, un matin semblable à tous les autres : immuable et terrible. Ce ciel rouge sang, qui succède à la nuit et au repos, augure ce qui va arriver à Coll Coyle le métayer. La tension monte dès les premières pages. Confronté à la cruelle indifférence du propriétaire des terres sur lesquelles il travaille, le métayer ne compte pas se laisser faire. A la violence répond la violence : le premier meurt, le second fuit. La machine est lancée, et elle va devenir folle : Coyle tente tant bien que mal de cacher le corps, mais c’est sans compter sur ce foutu chien, fidèle à son maître refroidi.